2014-07-09

BELGIQUE - CHARLEROI - Rodolphe Archibald Reiss - LE THEATRE DU CRIME - 24.05.2014-07.12.2014

.


Rodolphe A. Reiss
Affaire Binggeli, Saint-Cierges,juin 1912
© Musée de l'Elysée/ Institut de police scientifique, Lausanne




Les photographies de la police scientifique sont très rarement présentées au grand public. Elles demeurent longtemps confidentielles, car elles vont à l’encontre de divers tabous quand elles traitent de la mort violente et du crime. Réalisées il y a près de cent ans par Rodolphe Archibald Reiss, fondateur de l’Institut de police scientifique de l’Université de Lausanne, ces images révèlent toute leur dimension esthétique, tout en gardant intensément leur force émotionnelle. Pionnier de la criminalistique, Reiss fait preuve d’une maîtrise photographique inégalée dans le domaine. Mémoire de l’enquêteur, ces photographies réalisées selon un protocole très formel montrent sans fard ni émotion des scènes de crime et des traces relevées. Elles sont toutes associées à l’enseignement ou aux dossiers d’expertise de Reiss. Elles permettent de voir des lieux et des environnements inédits, et sont paradoxalement souvent formellement très abstraites. La frontière entre le réel et l’imaginaire est ici ténue. Entre les faits et leurs représentations, ces photographies sont empreintes d’une émotion particulière en raison des circonstances dramatiques dont elles sont le témoin. Leur agrandissement à des formats d’exposition leur confère également un aspect très contemporain. L’exposition Le Théâtre du crime présente 120 images. Elle est réalisée en collaboration avec l’Institut de police scientifique de l’Université de Lausanne. Rodolphe Archibald Reiss, né en juillet 1875, est issu d'une famille originaire de Francfort-sur-le-Main admise en 1901 à la bourgeoisie de Lausanne. Il étudie la chimie à Lausanne et obtient un doctorat ès sciences. En 1898, alors membre de la Société d'étudiants "Stella", Rodolphe Archibald Reiss lance, avec Isaac Rouge, le Journal suisse des photographes. Assistant du professeur Brunner à l'Université de Lausanne, il installe la radiographie à l'Hôpital cantonal. En 1899, Rodolphe Archibald Reiss est mandaté par le gouvernement vaudois pour créer un laboratoire universitaire de photographie ; il est ensuite chargé du cours de photographie scientifique. En 1902, il enseigne la photographie judiciaire. Alors qu'il est, de 1902 à 1907, le rédacteur en chef de la Revue suisse de photographie, il organise, en 1903, le congrès de l'Union internationale de photographie à Lausanne, et crée l'Institut de police scientifique (ISPC). Professeur extraordinaire de photographie scientifique et judiciaire à l'Université de 1903 à 1919, Reiss est correspondant de la Gazette de Lausanne en Serbie. Là-bas, il mène, de 1914 à 1918, une enquête et des recherches sur les envahisseurs austro-hongrois et les atrocités commises pendant la Première Guerre mondiale. En 1919, Rodolphe Archibald Reiss démissionne de l'enseignement lausannois et s'installe, dès 1921, à Dobro Polje dans les environs de Belgrade. Rodolphe Archibald Reiss reçoit de nombreuses distinctions honorifiques. Il décède à Belgrade le 8 août 1929. Une exposition du Musée de l’Élysée (Lausanne) en collaboration avec l’Institut de police scientifique de l’Université de Lausanne" Commissaire de l’exposition : Daniel Girardin, conservateur, Musée de l’Elysée En collaboration avec l’Institut de police scientifique de l'Université de Lausanne: Pierre Margot, professeur et directeur de l'Ecole des sciences criminelles Christophe Champod, professeur, sous-directeur de l'Ecole des sciences criminelles Jacques Mathyer, ancien directeur de l’Institut de police scientifique Eric Sapin, photographe à l'Institut de police scientifique.



 
Musée de la Photographie      24.05.2014 - 07.12.2014




Website & source : Musée de la Photographie

Website : Charleroi

FIC123.BE THE CULTURAL PORTAL.

FIC123.BE ON TWITTER & FACEBOOK