2011-06-01

BELGIQUE - MORLANWELZ - La Verre Art Déco et Moderniste de Charles Catteau au Val-Saint-Lambert



Depuis 2003, le Musée royal de Mariemont apporte un important soutien à la sauvegarde du patrimoine de la faïencerie des frères Boch à La Louvière (actuelle Royal Boch). C’est dans cette perspective que, dès 2008, l’association « Centenaire Charles Catteau » et le Musée royal de Mariemont décidèrent de mener à bien une exposition autour de des créations de Charles Catteau (Douai 1880 – Nice 1966) et de ses élèves dans le domaine verrier.

Ce créateur français, formé à Sèvres puis à Nymphenburg, participa à la renommée de la faïencerie des frères Boch durant l’Entre-deux-guerres. Ses vases aux décors animaliers, floraux, géométriques connurent un immense succès dès l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels de Paris de 1925.

Pourtant faïencier, la réputation de Charles Catteau fut telle qu’il fut sollicité pour créer des décors pour l’industrie verrière locale en pleine expansion. Il influença indubitablement l’esthétique des industries d’arts concurrentes, verrières notamment. Catteau fut également enseignant à l’école industrielle supérieure de La Louvière (Arts et Métiers dès 1928). Il forma la plupart des décorateurs (Paul Bernard, Henri Heemskerk, Paul Heller, Robert Hofman, Léon Mairesse pour les plus connus) qui furent actifs dans les verreries locales. Cette prédominance de l’esthétique de Charles Catteau et de ses élèves donne à l’ensemble des produits des verreries de Manage (Scailmont), Familleureux (Gobeleterie nationale) et Houdeng-Goegnies (Verreries du centre) une grande cohérence stylistique. La production qui en résulte fut fulgurante dans son intensité et sa courte durée de vie (moins de dix ans). Cohérente et étonnante de modernité, elle appartient probablement aux phénomènes insolites qui caractérisent les eldorados nés d’une industrialisation brutale que furent ces communes de la Région du Centre. Sur plusieurs centaines d’œuvres recensées, l’exposition dévoilera une petite centaine de créations majeures. Afin de mettre en perspective ce corpus inédit et l’apprécier dans sa modernité, l’exposition proposera aussi des créations de deux autres foyers de production: les cristalleries du Val Saint Lambert et des verreries de Boom (entre Malines et Anvers).

La plupart des œuvres exposées ont été créées entre l’exposition de Paris de 1925 et celle de 1937 (Exposition Internationale des arts et techniques dans la vie moderne), conclusion d’une période où l’Art Déco est au terme de son développement, renonçant à ses écueils historicistes pour retrouver un sens parmi les esthétiques modernes de l’aube du XXe siècle. C’est de ce point de vue que le vitrail moderniste, d’option plastique assez singulière, complice du discours architectural, apportera un éclairage complémentaire aux objets proprement-dits.


Musée royal de Mariemont    09.04.2011 - 04.09.2011


Website & source : Musée royal de Mariemont

Website : Morlanwelz

FIC123.BE een website met info en cultuur.