2011-04-06

FRANCE - ROUBAIX - Paul Signac (1863-1935) - Les ports de France

 Paul Signac - Port de Calais

Dans la continuité du mouvement impressionniste illustré par l’exposition Degas, La Piscine, en partenariat avec le Musée Malraux du Havre, rend hommage à Paul Signac, peintre néo-impressionniste qui, avec Georges Seurat élabora les principes du pointillisme, avant de mettre au point la technique du divisionnisme.
Dans la continuité du mouvement impressionniste illustré par l’exposition Degas, La Piscine, en
partenariat avec le Musée Malraux du Havre, rend hommage à Paul Signac, peintre néo-impressionniste
qui, avec Georges Seurat élabora les principes du pointillisme, avant de mettre au point la technique
du divisionnisme. Il co-fondera avec lui la Société des artistes indépendants.
C'est en Provence et à Saint-Tropez où il résidera durant plusieurs années, que Signac peint ses
premières aquarelles lumineuses et dès 1910 celles-ci prennent véritablement le pas sur la peinture
à l’huile. Grand voyageur et marin, il peint le plus souvent des paysages, notamment des sites marins
ou fluviaux avec de nombreuses vues de ports comme Collioure ou Saint-Tropez.
Afin de souligner l’oeuvre de ce grand aquarelliste, le musée expose une série sur les ports de France
commandée par Gaston Lévy, grand mécène et collectionneur de l’artiste, également créateur de la
chaîne de magasins Monoprix. Signac écrit à son ami fin 1928 pour lui demander de soutenir son
grand projet qui doit le conduire sur toutes les côtes de France : "Mon cher ami, voici l’idée que j’ai, je
vous la communique telle qu’elle m’est venue... Depuis longtemps je rêve de faire une suite importante
d’aquarelles sur «les ports de France». J’ai relevé 40 ports de la Manche, 40 ports de l’Océan, 20
ports de la Méditerranée. En tout une centaine. Les peintres de marine Vernet, Ozanne ensuite, puis
Garneray ont publié sur le même sujet des séries de gravures très recherchées aujourd’hui. Je serais
heureux de laisser une oeuvre de ce genre".
Peintre de la Marine depuis 1915, Signac se situe donc dans une féconde tradition de vues portuaires.
Son contrat avec Gaston Lévy stipule que pour chaque site de son périple, il réalisera deux aquarelles.
Son mécène en choisit une pour lui, l’autre reste la propriété de l’artiste. Cette série dite des Ports
de France, exécutée de 1929 à 1931, sera donc le couronnement de la carrière d’aquarelliste de
Paul Signac.
Grâce à des prêts exceptionnels consentis par de grands musées français et internationaux et par de
très importantes collections particulières, l’exposition présente la totalité de ce travail mais s’attache
aussi à confronter certaines aquarelles avec des tableaux antérieurs ou postérieurs à la commande
mais également réalisés dans des ports français. Elle a aussi pour ambition de montrer comment le
travail de Signac se situe dans une riche tradition historique depuis Le Lorrain et Vernet jusqu’à Corot,
Jongkind et Boudin.
Le commissariat scientifique est assuré par Marina Ferretti Bocquillon, spécialiste de l’oeuvre de Paul
Signac et co-auteur, avec Françoise Cachin, du catalogue raisonné de l’artiste.
L’exposition est accompagnée de la publication d’un catalogue par les éditions Gallimard regroupant
les contributions scientifiques de conservateurs de musée et d’historiens de l’art.
Cette exposition bénéficie d’un mécénat exceptionnel de la part du CIC Nord Ouest.
PAUL SIGNAC (1863-1935)
LES PORTS DE FRANCE
12 FÉV RIE R - 22 MAI 2011
I EXPOSITIONS
IDans la continuité du mouvement impressionniste illustré par l’exposition Degas, La Piscine, en partenariat avec le Musée Malraux du Havre, rend hommage à Paul Signac, peintre néo-impressionniste qui, avec Georges Seurat élabora les principes du pointillisme, avant de mettre au point la technique du divisionnisme. Il co-fondera avec lui la Société des artistes indépendants.
C'est en Provence et à Saint-Tropez où il résidera durant plusieurs années, que Signac peint ses premières aquarelles lumineuses et dès 1910 celles-ci prennent véritablement le pas sur la peinture à l’huile. Grand voyageur et marin, il peint le plus souvent des paysages, notamment des sites marins ou fluviaux avec de nombreuses vues de ports comme Collioure ou Saint-Tropez. Afin de souligner l’oeuvre de ce grand aquarelliste, le musée expose une série sur les ports de France commandée par Gaston Lévy, grand mécène et collectionneur de l’artiste, également créateur de la chaîne de magasins Monoprix.
Cette série dite des Ports de France, exécutée de 1929 à 1931, sera donc le couronnement de la carrière d’aquarelliste de Paul Signac. Grâce à des prêts exceptionnels consentis par de grands musées français et internationaux et par de très importantes collections particulières, l’exposition présente la totalité de ce travail mais s’attache aussi à confronter certaines aquarelles avec des tableaux antérieurs ou postérieurs à la commande mais également réalisés dans des ports français. Elle a aussi pour ambition de montrer comment le travail de Signac se situe dans une riche tradition historique depuis Le Lorrain et Vernet jusqu’à Corot, Jongkind et Boudin. Le commissariat scientifique est assuré par Marina Ferretti Bocquillon, spécialiste de l’oeuvre de Paul Signac et co-auteur, avec Françoise Cachin, du catalogue raisonné de l’artiste.L’exposition est accompagnée de la publication d’un catalogue par les éditions Gallimard regroupant les contributions scientifiques de conservateurs de musée et d’historiens de l’art.
Cette exposition bénéficie d’un mécénat exceptionnel de la part du CIC Nord Ouest.


La Piscine        12.02.2011 - 22.05.2011