2009-03-12

France - Paris - De Sienne à Florence... Les Primitifs Italiens - Collection d'Altenbourg


Constituée entre 1840 et 1850, la collection des primitifs italiens du baron Lindenau, aujourd’hui conservée au Musée d’Altenbourg n’est peut-être pas la plus ancienne du genre, mais certainement l’une de celles qui a été conservée intégralement en l’état, depuis le milieu du XIXe siècle. C’est donc l’une de ses qualités, dont la première conséquence est de proposer un ensemble unique de panneaux peints entre la fin du XIIIe siècle et le début du XVe siècle. Cette période correspond, non à la peinture de la première renaissance mais à celle du Moyen Âge si rarement présentée dans nos musées.Sa seconde qualité est de constituer un ensemble homogène, bien qu’il soit réparti entre école siennoise et école florentine, souvent considérée comme antagoniques. Durant cette période, l’esprit et le style de chaque école, bien que différents, ne sont pas si éloignés.
Cet ensemble enfin, permet de vérifier que, loin de constituer un regroupement d’œuvres anonymes, à une époque où la personnalité des maîtres-artistes ne semblait pas avoir de valeur, il est au contraire constitué d’œuvres le plus souvent identifiées par la signature de leur auteur, ou reconnues comme telles grâce aux travaux et aux recherches de la critique moderne.
Le parcours proposé retient par conséquent comme fil directeur la simple chronologie depuis les années 1280 jusqu’au début du XVe siècle, un parallèle à notre « temps des cathédrales » qui trouve en Italie un mode d’interprétation particulièrement original.

Musée Jacquemart-André du 11.03.2009 au 21.06.2009